Jean Yves Collet a réalisé plus d'une quarantaine de documentaires et obtenu de nombreux prix et récompenses lors de festivals internationaux.

JYC EuropePrincipales collaborations TV françaises : France Télévisions (France 5, France 3, France 2), ARTE, Canal +.

Principales collaborations TV étrangères : National Geographic et Discovery Channel (USA), ZDF (Allemagne), et NHK (Japon).

Principales collaborations institutionnelles : Commission Européenne, Fondation BNP PARIBAS, IFREMER, Université Pierre et Marie Curie, Océanopolis.

Né en 1959 en Savoie, Jean Yves Collet obtient en 1982 un doctorat vétérinaire avec une thèse sur les maladies des orangs-outans dans leur milieu naturel à Sumatra et à Bornéo. Il part ensuite pendant un an au Gabon comme vétérinaire au Centre de Primatologie de Franceville. Puis, rattaché à l'Université Paris VI, il étudie pendant deux ans les maladies et l'écologie des chimpanzés et des gorilles sauvages dans la forêt gabonaise...

Il est lauréat de la Fondation de la Vocation en 1983 (parrain Yves Coppens).

En 1985, il abandonne la recherche scientifique et rejoint l'équipe du cinéaste animalier Gérard Vienne pour les quatre années que dureront le tournage et le montage du long métrage « Le Peuple Singe » et de la série télévisée « De Singe en Singe », produits par Jacques Perrin. Les tournages au Brésil, en Gambie, au Kenya, au Rwanda, en Tanzanie, en Ethiopie, au Sri Lanka et en Indonésie le mènent à observer de nombreuses espèces de singes et à en rencontrer les meilleurs spécialistes. Le Peuple Singe, sélectionné au Festival de Cannes 1989, ainsi que la série télévisée De Singe en Singe ont été appréciés dans de nombreux pays du monde. Jean Yves Collet co-écrit avec Gérard Vienne un livre relatant leurs aventures au cours des tournages, puis rédige de nombreux articles sur la faune sauvage, notamment pour les magazines Géo et Terre Sauvage, écrit un livre sur les singes pour les Editions Mondo (Suisse) et un autre pour les Editions Milan...

En 1991, il revient à la production audiovisuelle. Il collabore à plusieurs émissions télévisées, dont « Les Animaux du Monde » (TF1), aux côtés de Marlyse de la Grange. Puis il réalise un premier documentaire pour Canal + sur les babouins Hamadryas d'Arabie Saoudite «(« Les Babouins d'Arabie Saoudite »), un second sur l'amitié entre les arbres et les fourmis au Cameroun (« L'Arbr et les Fourmis »), puis un troisième sur les babouins géladas des hauts-plateaux éthiopiens (« Le Harem d'un Babouin d'Ethiopie ») ainsi que le making of de l'aventure du tournage .

En 1994, au sein de la société LEO PRODUCTIONS , il crée et dirige LEO WILDLIFE, département spécialisé dans la production de documentaires consacrés aux animaux et à l'environnement. Dans le cadre de LEO WILDLIFE il produit 20 documentaires de 26 minutes pour La Cinquième, 4 documentaires de 52 minutes pour France 3, et 2 documentaires de 52 minutes pour Canal+, tout en continuant à réaliser ses propres documentaires.

En avril 1997, Jean Yves Collet redevient réalisateur free-lance. Il réalise pour Canal + deux documentaires de 52 minutes : « La Louve d'Abyssinie » et « Les Lémuriens de la Forêt de Pierres », puis plus récemment pour Canal + et 13 Production « Les Bons Pères de l'Atlas », « Mémoires d'Hommes, Paroles d'Eléphants », et « L'Incroyable Aventure du Gorille Mabéké », avant de se lancer dans deux séries lourdes « Les Secrets de la Jungle d'Afrique » et « Les Secrets de la Jungle d'Amérique » pour France 3.

En 2005, Jean Yves réalise « Guerre et Paix dans le Potager » (2 fois 50 minutes) pour France 3 qui connaît un vif succès autant auprès des diffuseurs internationaux que par le biais du DVD distribué par France Télévisions Distribution et Warner Bros Home Video.

 Cette mini-série obtient pas moins de 13 récompenses dans des festivals internationaux, dont 3 grands prix.

Entre 2006 et 2011, il réalise un documentaire sur le paléoanthropologue Yves Coppens dans le cadre de la collection « Empreintes » de France 5 (« Yves Coppens, Une Vie en Millions d'Années »), deux films sur le plancton marin pour ARTE (« Planète Plancton ») et un film sur les relations que les animaux entretiennent avec l'alcool (« Ils sont des Nôtres ! Les Animaux et l'Alcool ») pour France 5.

Pendant la même période, il réalise également plusieurs films institutionnels : en 2009, « Coup de Chaud sur l'Océan » pour la Commission Européenne (projet CLAMER), en 2011 « AbyssBox, la Vie sous Pression » pour Océanopolis, l'IFREMER et l'Université Pierre et Marie Curie.

En 2012 et 2013, Jean Yves réalise un documentaire ambitieux pour France 5 et Ushuaïa TV sur la vie dans les abysses océaniques en relation avec l'Ifremer, le CNRS et l'Université Pierre et Marie Curie, "Abysses, Les Alliances des Profondeurs", ainsi qu'un film institutionnel sur l'acidification de la Méditerranée pour la Fondation BNP PARIBAS.

En 2014 et 2015, dans la case DUELS de France 5; il réalise un documentaire de 52' sur la recherche de nos ancêtre hominidés avec les Prof. Yves Coppens et Michel Brunet, du Collège de France, et co-réalise un film animalier institutionnel sur l'apron du Rhône, un poisson de rivière sentinelle du bassin rhodanien.
 
Début 2016, Jean Yves a réalisé deux documentaires de 26' pour la case "Chroniques du sud" de France 3 Méditerranée, "A la Recherche des Tortues d'Hermann" et "Senteurs et Saveur au Pays de Forcalquier".
 
Actuellement, il tourne un documentaire de 52' "Forêts de Flammes" sur l'impact des incendies de forêt méditerranéenne sur la biodiversité pour France 3 Méditerranée, et prépare les tournages d'un ambitieux projet animalier de 2 x 52' pour France 5 et Ushuaïa TV, " De Plaine en Bocage", tourné en Vendée.

Téléchargez ce CV au format PDF : telecharger

Partagez cette page

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn